dimanche 15 janvier 2017

Pourquoi je ne fais pas les soldes

J'imagine déjà votre petite tête devant l'écran.


Dire que je ne fais pas les soldes serait un doux euphémisme : c'est faux. Seulement, je ne les fais pas exactement comme tout le monde : je ne me jette pas la tête la première sur un rayon après avoir fait la queue trois heures devant un magasin et bousculé toute une horde de petites mamies innocentes, et je n'aime pas non plus patienter trois heures dans un bus bondé pour un trajet censé durer cinq minutes (ah, la joie des grandes villes)...

Si pour vous aussi, les soldes se résument à ça, alors restez pour la suite.

Afficher l'image d'origine

Parce que les soldes, c'est un peu toute l'année avec internet

Certains sites proposent déjà des prix cassés toute l'année. Alors vous me direz, côté éthique ce n'est pas le top, mais les marques rivalisent de bons plans et essaient de plus en plus de respecter cette "tendance". Elles savent que c'est quelque chose qui devient cher aux yeux de leurs clients. Du coup, entre les sites de ventes privées et les réductions toute l'année, en fait c'est presque tous les jours les soldes.

Parce qu'il y a trop de monde

Ben quoi ? C'est une raison valable. Non mais regardez moi ça, vous n'auriez pas envie de vous faire piétiner par une armée de talons aiguilles tout de même ?

 

Parce que les plus jolis articles ne sont jamais les articles soldés

On a déjà tous/es craqué sur la nouvelle collection d'un magasin en voulant aller faire les soldes... On a même tenté de retourner le produit tant convoité dans tous les sens, pleins/es d'espoir, afin de trouver la sacrosainte étiquette fluo. En vain. On est tout de même repartis/es avec, mais aussi avec un budget plus important que celui qu'on s'était fixés au départ...


Parce qu'on bosse ou on a cours le jour J
 Mes respects à tous/tes ceux/celles qui posent leur jour de congé au moment des soldes : vous faites preuve de beaucoup de courage.



Parce qu'on a déjà tout ce dont on a besoin

Il faut se l'avouer, nos tiroirs regorgent de vêtements qu'on n'a jamais eu l'occasion de mettre. Alors on se dit qu'on va faire les soldes pour les enfants, pour notre famille ou encore pour trouver des meubles moins cher, et puis il y a cette petite boutique qui vend de jolis sacs à main qu'on visiterait bien maintenant qu'on est dehors... 

 

On se retrouve la semaine prochaine pour un haul spécial soldes
Non non, je déconne pas.
A la semaine prochaine! 

 

 Lily&Cats
On se retrouve sur Facebook : Lily&Cats
On se retrouve sur Youtube : Lily&Cats
Tu peux aussi t'abonner, c'est gratuit et beaucoup plus pratique : ici

/!\ Les commentaires contenant vos adresses de blog seront supprimés

dimanche 8 janvier 2017

Ces choses qui m'agacent...chez les blogueuses !

Je suis un peu d'humeur piquante en ce moment, vous me pardonnerez.


Faire sa promo en copier-coller et ne pas se soucier des autres
Marie a publié "cette semaine, on parle des régimes minceurs" sur le groupe x
Marie a publié "cette semaine, on parle des régimes minceurs" sur le groupe y
Marie a publié "cette semaine, on parle des régimes minceurs" sur le groupe z
Oui, on a déjà presque toutes vu cette publication en triple milliards d'exemplaires sur les réseaux sociaux, mais je ne m'en plains pas : je fais la même chose. C'est le meilleur moyen pour partager vos articles ou vidéos avec de nouvelles personnes (d'ailleurs je le ferai sûrement pour cet article, en attendant derrière mon ordinateur avec mon épée et mon bouclier pour me défendre contre un possible assaut de commentaires violents).
 Mean Girls Rachel McAdams Lindsay Lohan Mean Girls gif lindsay lohan gif girl fight rachel mcadams gif
Non, ce n'est pas ça l'ennui. L'ennui, c'est quand on passe son temps à faire sa promo en copier-coller, sans aucune originalité et sans jamais prendre le temps de visiter le blog des autres et de clamer : "mais si j'ai lancé mon blog, c'est pour pouvoir partager avec vous", alors que dans les faits, vous n'en avez rien à f****.


Faire des compliments sur un article sans l'avoir lu (et laisser son adresse de blog)
Avouez, on a déjà toutes eu ce commentaire d'un/e blogueur/se qui parlait de notre article en l'ayant à peine regardé : ça peut donner de drôles de commentaires, alors, au fond, il en faut bien un de temps en temps. Par contre, laisser son adresse de blog en mode "je laisse un com juste pour gérer le business", c'est sans moi.

 


Ne jamais répondre à ses commentaires
En mode "ouais j'suis trop une diva" : Non mais j'ai 5 commentaires sur mon dernier article, tu te rends pas compte, comment je vais faire pour répondre à tout le monde ? N'aie pas peur de redescendre de ton nuage, à mon avis la marche n'est pas très haute.




Organiser un concours et ne jamais donner le nom du gagnant
T'as pas un peu l'impression de t'être fait avoir, là ?




Les gens qui se moquent des blogueuses
Ça, c'est le pire du pire. On leur reproche beaucoup leurs fautes d'orthographe, et c'est un truc que je ne comprends pas. Tout le monde n'a pas eu accès à la même éducation, mais tout le monde devrait avoir le droit de s'exprimer (d'ailleurs je désactiverai les commentaires que je n'aime pas, qui contiennent une adresse de blog par exemple).


Hommage à ceux/celles qui seraient tentés/es de me répondre que "gérer un blog, ça prend du temps qu'on n'a pas forcément" : si t'as pas le temps arrête, et consacre toi à autre chose.




Big up!

jeudi 22 décembre 2016

Trois tenues pour les fêtes
ou l'excuse pour sortir ses plus belles robes

A l'approche des fêtes de fin d'année et à la demande de certaines d'entre vous 😉 , je vous présente aujourd'hui trois idées de tenues pour Noël et le réveillon. Et qui sait, cela pourrait vous donner quelques petites idées pour recycler ces robes qui ne sortent jamais du dressing...


1 - Alors alors, on commence avec la première tenue, toute rouge, composée d'une robe de la marque Amisu vendue dans le magasin New Yorker, à laquelle j'ajouterai des escarpins New Look et ma montre Ice Watch assortie, pour le décompte du nouvel an !


2 - La deuxième tenue est composée d'une petite robe noire Promod avec une jolie ceinture rouge que j'assortirai encore une fois avec mes escarpins New Look. Et s'il fait froid, je rajouterai mon petit blazer noir New Yorker, déniché l'année dernière pendant les soldes d'été, et qui va d'ailleurs très bien avec la première tenue.


3 - Last but not least, la troisième et dernière tenue que je trouve hyper classe, est composée d'une robe Tally Weijl et son fameux plastron, que j'ai eu tellement de mal à trouver... Je la porterai avec mes chaussures Barratts, qui viennent du magasin Chaussea, et s'il fait froid j'ajouterai ma petite veste beige en fausse fourrure et toute douce H&M.


Et vous, quelles tenues avez-vous prévu pour les fêtes ?

Ne ratez pas mon concours de Noël
Ce joli kit Too Faced est à gagner
Cliquez sur la photo pour participer
Un kit Too Faced à gagner ici

On se revoit vite

 Lily&Cats
Ma page/Find me on Facebook : Lily&Cats
Ma page/Find me on Youtube : Lily&Cats

/!\ Les commentaires contenant vos adresses de blog seront supprimés

dimanche 4 décembre 2016

JEU CONCOURS
TERMINE
Cadeau avec rubanCadeau avec rubanCadeau avec ruban

Concours terminé : Voilà des mois que j'avais cette petite idée en tête... organiser pour vous un concours, à l'approche des fêtes de fin d'année, pour vous remercier d'être de plus en plus nombreux à me suivre sur les réseaux sociaux. Et parce que je vous aime, tout simplement ! Si c'est pas beau ça !


 On commence avec un premier lot, qui n'est autre qu'un kit Too Faced composé du rouge à lèvres Melted Peony et du petit blush Justify my Love
Cadeau avec ruban


Fin du concours le 8 Janvier 2017 à minuit, histoire d'avoir un cadeau de plus sous le sapin 🎄

GAGNANTE : SharemystylebyNgouiha

Des bisous ♡
Lily&Cats ♡ 🐈


dimanche 13 novembre 2016

Mes achats chez Primark

En passant par Lyon il y a quelques mois, je me rendais pour la première fois chez Primark. Je me suis donc dit que ce serait une bonne idée de partager avec vous mes petits achats. J'avais un montant maximum de 20 euros à dépenser, et je vous assure que vous pouvez acheter beaucoup de choses là-bas pour ce prix. Des vêtements pour toute la famille aux accessoires pour la maison, le magasin se tient sur plusieurs étages à Lyon, et les prix sont vraiment cheap (13e pour un sac, 6e pour des chaussons par exemple). Si le nom Primark vous est complètement étranger, c'est qu'ils sont relativement peu nombreux en France, il n'y en a à ma connaissance que plusieurs à Paris, un à Lyon, à Lille, à Toulon et à Dijon.


Une petite ardoise chat - 3e









Je ne me suis pas donné le surnom de Lily&Cats pour rien. Cette petite ardoise m'a complètement fait craquer. Elle est très jolie, et pratique ! Elle me sert de mémo quand j'en ai besoin, et étais vendue avec deux craies, au cas où.


Une guirlande - 3e 


 J'ai tout de suite saisi l'occasion de décorer ma chambre à petit prix !


Des chaussons pour l'hiver - 6e

Je me suis parée pour la saison froide avec des chaussons bien chauds et tout doux pour la maison. Voilà deux mois qu'ils ne me quittent plus quand je suis chez moi.


Une bougie Fluffy Marshmallow - 1e


Last but not least, une bougie qui sent bon le chamallow. Son odeur est franchement géniale ! Elle est sucrée, gourmande, et n'a rien à envier aux autres bougies. De plus, son prix est imbattable.

Et toi, tu as des bons plans déco à partager ?
 
Si cet article haul t'a plu, ne rate plus rien et rejoins-moi sur Google+ ♡ !

Lily&Cats
Ma page/Find me on Facebook : Lily&Cats
Ma page/Find me on Youtube : Lily&Cats
 ◇ Les commentaires contenant l'adresse de votre blog seront supprimés.

mercredi 2 novembre 2016

Ma Wishlist 
du mois de Novembre

Puisque je craque souvent sur des produits, je me propose de partager avec vous mes découvertes, et qui sait, à l'approche des fêtes cela pourrait vous donner quelques idées. Je suis le genre de filles à  toujours craquer et lutter contre moi-même pour ne pas acheter, alors j'exorcise à travers mes articles. Au menu, un peu de produits dérivés, des produits beauté et quelques accessoires... C'est parti !


Les FUNKO POP Jamie Fraser et Claire Randall

A tous les connaisseurs de la série qui me comprendront sûrement quand je dis que j'aimerais effacer "Randall" pour mettre "Fraser" sur la boîte de Claire. Je crois que c'est le seul défaut que j'aie pu trouver à ces petites figurines. Franchement, donnez moi de bonnes raisons de ne pas craquer...

Le livre THE MAKING OF OUTLANDER

Comme vous l'aurez remarqué, j'ai peut-être une certaine tendance à l'obsession avec cette série... c'est un gros coup de cœur, chose qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps, et ce livre est l'occasion rêvée de satisfaire à tous mes désirs. Malheureusement les produits dérivés officiels de la série ont tendance à partir très vite, et il est assez cher, et il n'y en a presque plus...

Les pinceaux REAL TECHNIQUES

Ces pinceaux me narguent depuis leur arrivée à Monoprix. J'aimerais acquérir le kit pour le teint et également celui pour les yeux, je pense qu'ils me changeraient des pinceaux qui tombent en désuétude après quelques lavages...

Le shampooing sec KLORANE

Pas très glamour, mais il peut se révéler très utile pour les matins pressés pendant les périodes de cours ou après une séance de sport.

Un mini SAC À DOS

C'est la grande tendance du moment, ils sont tous plus jolis les uns que les autres, mais les plus chouettes sont chez New Look et Stradivarius. Si vous avez des bons plans à partager, je suis preneuse !

La trousse TED BAKER

Cette trousse est un must have de la marque, elle est tellement belle... Qu'en pensez-vous ?

BIENTÔT UN CONCOURS SUR MA PAGE... 
Il sera annoncé sur mon blog ainsi que sur mes pages Facebook et Instagram
Pour ne rien rater, vous pouvez me retrouver ici : 

 Lily&Cats
Ma page/Find me on Facebook : Lily&Cats
Ma page/Find me on Youtube : Lily&Cats

dimanche 9 octobre 2016

La vérité sur l'affaire Harry Québert 

 Titre anglais :  
The Truth about the Harry Quebert Affair

 De Joël Dicker

Une grande et belle histoire d'amour sur fond de meurtre, de complots, et surtout une grande quête de soi, de la vérité, d'une identité que l'on a un jour acquise, puis perdue, et que l'on veut retrouver... L'intrigue de Joël Dicker semble tirée tout droit du grand classique du genre policier, et, pourtant, ce n'est pas ce qui fait tout son charme.

L'auteur
Joël Dicker est né à Genève en 1985. Il a commencé l'écriture très tôt puisque, fait qui m'a beaucoup surpris, il a fondé ses propres revues à 10 ans seulement sous le nom de Gazette des Animaux. La vingtaine passée, il écrit Le Tigre, Les Derniers jours de nos pères et Le Livre des Baltimore. Joël Dicker a reçu le Grand prix du roman de l'Académie française et le Prix Goncourt des lycéens pour La Vérité sur l'affaire Harry Québert.


Et l'histoire alors ?
Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans à la joie de vivre contagieuse, tombe amoureuse d'un écrivain à succès de 35 ans, Harry Québert, à Side Creek Lane, une petite ville américaine. Elle, en réalité torturée par sa mère, et l'écrivain, amoureux, décident de s'enfuir tous les deux afin de vivre ensemble des jours meilleurs. Mais voilà qu'au moment de se retrouver pour la chose tant attendue, l'adolescente se fait enlever et disparait. La seule personne qui aurait pu donner l'identité du ravisseur puisque témoin de la scène, est tuée le même soir. C'est 33 ans plus tard, lorsque les restes du corps de Nola sont retrouvés dans le jardin de celui qui fut son amant, qui dit pourtant être innocent, que tout commence.


Un double meurtre qui mène à une double quête sur une identité perdue, celle de deux auteurs qui furent autrefois nommés "à succès"; l'un, désormais victime du syndrome de la page blanche, et l'autre, principal suspect dans une affaire de meurtre. Une intrigue policière avec une pincée d'histoire d'amour interdite, de rivalités entre habitants d'une petite ville, de mensonges et de rebondissements en tout genre... On se pose des questions sur ce qui fait la vie, les sentiments, l'amour, la haine... Cette œuvre nous montre notamment, à travers les relations entre les personnages, comment les sentiments dits négatifs, entre autres la jalousie, l'égoïsme et ses propres ressentis peuvent nous fausser dans la recherche de la vérité. On évolue petit à petit avec le narrateur. Bref, cette œuvre est un mélange de genres et s'adresse aussi bien aux amateurs d'intrigues, aux écrivains, aux amateurs d'histoires d'amour et bien d'autres...


Le livre est divisé en trois parties: La maladie des écrivains, lorsque Marcus, le narrateur et écrivain ayant publié un livre qui a eu un succès fou, perd de la notoriété et risque de se retrouver à la rue s'il n'écrit pas un nouveau livre; La guérison des écrivains, sorte de processus censé mener à la vérité, et donc, au dénouement de l'enquête; puis Le paradis des écrivains, dans lequel l'auteur trouve son salut. On progresse dans l'histoire à travers des flashbacks des années 70, du soir du meurtre et on revient au temps présent.


Mon avis
Ce livre m'a été recommandé par une amie qui en avait beaucoup apprécié l'histoire, pleine de rebondissements qui nous tiennent en haleine jusqu'au bout. C'est le genre de livre à lire d'une traite tellement on a envie de connaître la fin. Il y a énormément de suspens, et, surtout, une intrigue maniée d'une main de maître. Son seul défaut est sûrement sa longueur, que dis-je, sa langueur, un peu à la Stephen King, dont à la différence de Joël Dicker je n'arrive à finir les livres. 

S'il y a quelque chose que je n'ai pas apprécié dans ce livre, c'est peut-être l'image de la femme qu'il renvoie. Il y a plusieurs portraits de femmes représentés dans ce livre, et ceux de la mère du narrateur ainsi que de la mère de Jenny, Tamara Quinn, deux ménagères tyranniques qui veulent tout contrôler autour d'elles, m'ont particulièrement choquée.

Enfin, je le recommanderais à tous ceux qui peuvent le lire. 


Vous avez lu ce livre ? 
Dites-moi ce que vous en avez pensé en commentaire, réponse garantie à 100% !
Ce livre provient des maisons d'édition Éditions de Fallois et L'Âge d'Homme
 Illustration de couverture par Edward Hopper (Portrait of Orleans, 1950)
Environ 660 pages 

Si cet article vous a plu, on se retrouve pour encore plus d'histoires sur Google+

Lily&Cats
Ma page/Find me on Facebook : Lily&Cats
Ma page/Find me on Youtube : Lily&Cats